Biographie

Biographie des principaux mafieux de la Cosa Nostra américaine:


Tout d'abord, une présentation des personnages importants de la Main noire, qui deviendra ensuite la Cosa Nostra:

Giuseppe Balsamo: 



C'est le 11 novembre 1895 que le jeune Giuseppe , âgé de 24 ans , descendit la passerelle du bateau qui depuis sa Sicile natale l'avait amené aà l'île d'Ellis.
Ce que tout le monde ignorait , c'est que Giuseppe Balsamo était en Sicile un personnage de haut rang dans la Mafia , grâce à quoi il allait pouvoir se catapulter à la tête de la toute nouvelle organisation mafieuse connue sous l'appellation de Main Noire.Il avait obtenu son pouvoir grâce à des assassinats et aux bons conseils qu'il donnait à ceux qui venaient lui demander son aide. En très peu de temps et protégé par Giuseppe Morello , un chef de la Main Noire à l'est de Harlem , il gravit les échelons. Guiseppe Balsamo, premier grand parrain de la mafia italienne décida de se retirer a 53 ans après 30 ans de pouvoir en le léguant aux frères Mangano. Balsamo savait que s'approchaient des années de guerre et de purge dans la mafia et il ne se sentait pas prêt a diriger une bande en guerre. Ses années dans le crime étaient donc terminées.

Ignazzio Saietta:



Certains des immigrants de cette époque étaient directement liés aux familles criminels du Sud de l'Italie, et emportèrent ce bien avec eux aux Etats-Unis. Ignazzio Saietta, alias Lupo le loup, est né en 1877 à Scaccia, une ville de la côte Sud de la Sicile. En 1899, il partit pour l'amérique afin d'échapper à une inculpation pour meurtre a Palerme. Il ouvrit une boutique dans Harlem Est, puis s'installa à Brooklyn et, en 1901 retourna a Manhattan, mais cette fois a Prince Street où il ouvrit un bar et une boutique. En dehors de ces affaires licites, Saietta noua dès son arrivé des liens avec la Main Noire et participa a ses opérations d'extorsions et de contrefaçon, en s'associant avec le gang Morello. La police n'arriva jamais à le faire condamné pour meurtre, mais il fût suspecté dans pas moins de 60 affaires, la plupart ayant eu lieu dans la fameuse " étable de la mort " aux 323 de la 107eme rue Est. Saietta fût une des personnes suspectées dans l'affaire de la barrique, où l'on retrouva un cadavre non identifié et mutilé dans une barrique. Le lieutenant Joe Petrosino s'occupa de l'enquete qui démontra que Morello et Saietta étaient aussi impliqués dans l'importation de faux dollars en provenance de Sicile.
En 1908, le chef de la mafia Sicilienne, Vito Cascio Ferro, rendit visite a Saietta à New York, probablement pour arranger le meurtre de Petrosino. Saietta fût arrété en 1909 et comdamné l'année suivante pour contre-façon. Libérer sur parole en 1920, il fût remis en prison en 1936 pour racket, mais rapidement libéré. Il Mourut en 1944 a Brooklyn.

Frankie Yale:



Frankie Yale commença sa carrière au sein du gang New Yorkais des Cinq Points (Five Points), au côté de John Torrio. En 1908, il rejoingnit les opérations d'extorsions de Torrio dans la Main Noire et, en 1918, ayant fait ses preuves, il prit la tête de l'Unione Siciliana, qui s'éloignant de la société d'entraide qu'elle était a l'origine, était devenu une organisation criminel sous la direction d'Ignazzio Saietta entre autres.
Basé a l'Harvard inn de Coney island, un périphérie de New York, Yale se mit au trafique d'alcool quand la prohibition fût décrétée dans les années 1920, tout en se livrant aussi a des activités licites comme la vente en gros de cigare. Yale fournissait l'organisation de Capone à Chicago en alcool, et parfois aussi en tueur a gages. Il est par ailleurs le suspect principal dans le meurtre de Diamond Jim Colosimo.
Yale fût abattu le 1er juillet 1928. Il avait été invité dans un bar clandestin de Brooklyn et conduisait sur la 44eme rue, quand une autre voiture se porta a sa hauteur. Les funérailles de Frankie Yale démontrèrent l'extravagance typique par laquelle se déroulaient les enterrements de gangster, avec 10 000 personnes composant le cortège, 28 véhicules chargés de couronne et une procession de 250 automobiles.

Big Jim Colosimo:

Giacomo Colosimo, dit Big Jim (né en 1877- mort en 1920) était un mafioso italo-américain du début du XXème siècle et Parrain de l'Outfit (Chicago). Giacomo Colosimo quitta sa Calabre natale pour Chicago dans les années 1890. Il y exerça d'abord la profession de balayeur, mais en même temps il était utilisé par la Main noire, la mafia italienne, comme exécutant. Il arrondissait aussi ses fins de mois par le vol et le proxénétisme. En 1909, menacé par d'autres mafieux, il appela à l'aide son neveu par alliance Johnny Torrio, qui était à la tête du gang des Five Points à Brooklyn. Peu après, les 3 hommes qui l'avaient menacé furent retrouvés morts. Johnny Torrio s'installa à Chicago et commença à travailler avec son oncle. Big Jim ouvrit un restaurant, le Colosimo's Cafe, qui lui servit par la suite de quartier général. En 1919, Al Capone, qui auparavant était basé à New york, rejoignit Chicago et fut embauché comme barman et videur au Four Deuces, un autre établissement appartenant à Colosimo. Vint le temps de la prohibition, et Torrio voulut se tourner vers le trafic d'alcool. Mais Colosimo refusa, préférant se concentrer sur la prostitution. Torrio voulu donc l'éliminer, et le 11 mai 1920 Big Jim Colosimo fut abattu dans son restaurant par Frankie Yale.

Principaux mafieux de la pèriode de la prohibition:

John Torrio:



Cerveau du Syndicat du crime et puissant Parrain de la Mafia de Chicago pendant 5 ans , Torrio allait passait par l'histoire pour être le mentor du célèbre Al Capone.Torrio dirigea la guerre contre les irlandais de Dion O'Banion après l'assassinat de Colosimo.Le 24 janvier 1925 , il reçut 3 balles : dans l'estomac , dans la poitrine et au bras.Pendant sa convalescence il décida de passer le pouvoir à Al Capone , et de se retirer avec une fortune de près de 30 millions de dollars de l'époque.Torrio fut nommé par Lucky Luciano conseiller du Syndicat du crime et , en tant que tel , assista à la fameuse conférence d'Atlantic City , au cours de laquelle fut approuvée la liquidation du redoutable gangster Dutch Schulz parce qu'il voulait assassiner le procureur Thomas Dewey.En avril 1957 , alors qu'il se faisait raser dans un salon à Brooklyn , il eut une crise cardiaque qui mit fin à ses jours , à l'âge de 75 ans.

Alphonse Capone:



Alphonse Gabriel Capone, surnommé Scarface ou en français « le Balafré », est le plus célèbre des gangsters italo-américains des années 1920 et 1930. Il était le parrain de l'Outfit (Chicago). 
Né à Brooklyn le 17 janvier 1899 , Alphonse Capone déménagea plusieurs fois avec sa famille au cours de son enfance , restant néanmoins toujours à New-York.Il quitta l'école à 14 ans après avoir frappé un professeur et commença peu de temps après à accomplir de petites missions pour un de ses voisins , John Torrio , qui controlait la loterie du quartier italien , ainsi que plusieurs bordels et tripots.Torrio présenta Capone à Frankie Yale , un des maîtres de la pègre new-yorkaise; ce dernier donna du travail à Capone au Harvard Inn qu'il dirigeait sur Coney Island.C'est lors d'une bagarre au sujet d'une fille de l'établissement que Capone reçut les 3 coups de couteau au visage qui lui valurent le surnom de "Scarface" le balafré.
En 1918 , Capone quitta son travail et s'en fut pour Baltimore.Quand son père mourut en 1920 , Torrio le contacta , lui indiquant que Chicago était un terrain quasiment libre , l'invitant à le rejoindre sur place.C'est à Chicago , collaborant avec Torrio , que Capone commença son ascension vers les plus hautes sphères du crime organisé.
Si le contrôle de Capone sur le marché de l'alcool à Chicago ne fut jamais total , il devint entre 1925 et 1931 le plus important trafiquant d'Amérique.Son organisation devint la base de la bande connue sous le nom de The Outfit. Tous les meurtres qu’il commit restèrent impunis. Tous les procès contre les coups qu’il porta furent abandonnés soit faute de preuve, soit faute de témoin…
Capone fut emprisonné en 1932 pour fraude fiscale , d'abord au pénitentier d'Atlanta , puis à Alcatraz.Il fut libéré en 1939 , alors qu'il était déjà très affaibli par la syphilis.Il mourut dans sa villa de Floride en 1947.Le Syndicat versa une pension à sa femme Mae Capone jusqu'a sa mort en 1986.Quand la Prohibition fut abrogée le 5 décembre 1933 par le 21e amendement de la constitution des États-Unis, les vieux gangs avaient disparu, absorbés par l’organisation de Capone. Les autorités et le peuple américain croyaient qu’en éliminant Capone, en le confinant à Alcatraz, son gang s’effondrerait. La presse avait donné du gangster l’image du génie du crime, seul responsable de la corruption politique et de la violence qui tenait la ville. Mais tous étaient dans l’erreur. Bien sûr, Capone a instauré un modèle dans les organisations criminelles mais avec sa mort, l’organisation ne disparut pas. Capone avait fait de l’organisation de Torrio une entreprise moderne destinée à survivre à ses créateurs. La Prohibition lui avait permis d’amasser assez d’argent pour pouvoir créer et diversifier un réseau la liant à d’autres groupes criminels : à New York, dans le New Jersey, à Buffalo, à Cleveland, à Kansas City, au Cananda et dans les Caraibes : tous avaient été impliqués dans la production et la logistique de la contrebande d’alcool.Le chiffre d’affaires de l’empire de Capone avoisinait les 105 millions de dollars par an.

Personnage emblématique de l’essor du crime organisé dans les États-Unis de la Prohibition, il a contribué à donner à Chicago sa triste réputation de ville sans foi ni loi. Al Capone est sans aucun doute le plus célèbre et le plus populaire des gangsters américains du XXè siècle. C’est à ce titre qu’il a fait l’objet de nombreux articles, livres et films. Les interprètes d’Al Capone au cinéma sont nombreux, dont Robert de Niro dans Les incorruptibles et Rod Steiger dans Al capone. Ces représentations cinématographiques entretiennent à ce jour le culte du légendaire mafieux.

Salvatore Maranzano:



Salvatore Maranzano était un héros de la Mafia en Sicile avant qu'il débarque aux Etats-Unis en 1925.Il était né à Castellamare Del Golfo en Sicile.Maranzano a immédiatement été acceuilli par les groupes mafieux de Brooklyn (originaires de Castellamare Del Golfo).Certains indiquent que Maranzano fut envoyé à New-York par le Parrain sicilien Vito Cascio Ferro pour transplanter son organisation au nouveau monde.En très peu de temps , il fut reconnu comme chef par ses pairs et en 1930 , il affronta un autre Parrain Joe "Le Boss" Masseria pendant la guerre des Castellamarese.Il rencontra secrètement Lucky Luciano qui faisait partie de la famille Masseria pour éliminer ce dernier.Le 15 avril 1931 , Luciano invita Masseria à diner , puis proposa une partie de cartes.Quand les autres clients furent partis , Luciano se leva pour aller aux toilettes.Ben Siegel , Albert Anastasia , Joe Adonis et Vito Genovese firent irruption dans la salle et abattirent Masseria , à l'organisation duquel ils appartenaient tous les 4.Maranzano devint Parrain des Parrains et établit les 5 familles de New-York mais celui-ci se méfiait de Luciano et Genovese et voulut les assassiner.Lucky Luciano découvrit les intentions de Maranzano et le fit abattre par 4 tueurs juifs le 10 septembre 1931.

Lucky Luciano:



Lucky Luciano fut un des plus importants gangsters à apparaître dans les années 20 aux Etats-Unis.Il fut co-fondateur du Syndicat du Crime new-yorkais en 1931 , une organisation qui guida la mafia depuis lors.
De son vrai nom Salvatore Luccania , il était né à Leucara Friddi , en Sicile , et émigra avec ses parents en 1906.Quand arriva la prohibition dans les années 20 , Luciano se lança dans le trafic d'alcool et travailla rapidement pour Joe Masséria , qui controlait la plus grande famille mafieuse de New-York.Masséria était un mafioso à l'ancienne , tenant des traditions siciliennes , alors que Luciano voyait bien que la Mafia du futur serait multiethnique et multiculturelle , adaptée au monde moderne.Quand la guerre des Castellamarese éclata , Luciano saisit sa chance et prit le contrôle des gangs new-yorkais.La "vieille"Mafia fut remplacée par un Syndicat National , acceptant toutes les origines ethniques et s'occupant de stupéfiants , de jeu , de prostitution et de trafic d'alcool.
En 1936 , Luciano fut condamné dans une affaire de proxénétisme et envoyé en prison à Dannemora près de la frontière canadienne , que les hommes de la Mafia appelaient la "Sibérie" de l'autorité pénitentiaire. Il continua à contrôler le Syndicat du fond de sa cellule , et offrit son aide au gouvernement américain pendant la seconde guerre mondiale , faisant jouer ses contacts en Sicile pour soutenir le débarquement de 1943.En récompense , il fut libéré , mais expulsé vers l'Italie en 1946.Installé à Naples , il reprit sans difficulté le réseau de marché noir mis en place là-bas par Vito Genovese pendant la guerre.
C'est à Naples que Luciano rencontra Tomasso Buscetta , un membre respecté de la Mafia Sicilienne.En 1957 , Luciano lui demanda d'organiser une rencontre à Palerme entre les grandes familles mafieuses.Du 10 au 14 octobre , 30 délégués venus des Etats-Unis et de Sicile mirent en place les réseaux du commerce de la drogue.
Le plan de Luciano était simple : d'abord , faire arrêter les guerres entre familles de Sicile.Il suggéra qu'elles forment un comité à l'image de celui qui existait aux Etats-Unis , qui réglerait les conflits territoriaux et qui serait la seule autorité fondée à permettre les assassinats.L'idée fut adoptée immédiatement , donnant naissance à la Cupola. Sa seconde idée était que le Syndicat de New-York fasse sous-traiter le commerce à grande échelle des stupéfiants aux siciliens , en échange d'un pourcentage des bénéfices.
Un mois après la conférence de Palerme , la conférence d'Apalachine fut convoquée pour informer les gangs américains de la nouvelle organisation internationale du trafic.Luciano venait de créer la première multinationale du crime.
Lucky Luciano mourut d'une crise cardiaque à l'aéroport de Naples en 1962.
Le réalisateur italien Francesco Rosi a réalisé en 1974 un film biographique, Lucky Luciano, dans lequel il relate la vie du chef mafieux en Italie, après son expulsion. Le rôle principal est joué par Gian maria Volontè. Dans le second film de sa trilogie sur la mafia (The Godfather, Le Parrain), Francis Coppola met en scène une rencontre des principaux parrains à La Havane et évoque les relations entre le gouvernement cubain de l’époque et le crime organisé. Une fois encore la fascination pour la mafia italienne des annèes 30 apparaît. 

Benjamin "Bugsy" Siegel:


Bugsy Siegel était un célèbre mafieux américain. Il est né sous le nom de Benjamin Siegelbaum, à Brooklyn, en 1906, de parents juifs ukrainiens, et est mort à Los Angeles en 1947. Son surnom Bugsy signifiant « le dingue », faisait référence à son tempérament sanguin. Dans les années 30 , membre de la Commission de la Mafia , il prit une part active dans l'élaboration et la gestion de Murder Inc. En 1945 , Bugsy s'interessa à Las Vegas.Le Nevada venait d'adopter une législation autorisant les paris et les jeux de hazard.Il ne fut pas le premier à construire un casino , mais celui qu'il fit bâtir en 1946 , le Flamingo , un établissement vraiment luxueux , fut la première étape de la fondation d'un oasis de divertissement au milieu de nulle part. Ce projet, vu comme la possibilté de gagner de fortes sommes par des moyens légaux, intéressait également le Syndicat qui y investit par l'intermédiaire de Meyer Lansky. À la conférence de La Havane, le Syndicat décida l'exécution de Siegel, malgré les réticences initiales de Meyer Lansky. Alors que le Flamingo commençait à générer du profit, Bugsy Siegel fut abattu par deux tueurs dans sa villa de Hollywood, le 20 juin 1947.

 

Meyer Lansky:



 

 

Meyer Lansky était un mafieux américain. Il est né sous le nom de Maier Suchowljansky, dans une famille juive, à Grodno (alors partie russe de la Pologne, actuellement en Bélarus), en 1902 et est mort à Miami en 1983. Surnommé dans les médias Mastermind of the Mob (le cerveau de la mafia), il fut durant de nombreuses années le trésorier du Syndicat national du crime (d'où son autre surnom, The Ganglang finance chairman), associé avec Lucky Luciano et Franck Costello dans le trafic d'alcool et rackets, avec une discrétion savamment entretenue. La coopération de Lansky avec ces derniers devint très étroite et symbolisa les nouveaux liens entre groupes criminels juifs et italiens.
Lorsque la Prohibition s'acheva, Lansky investit massivement dans le secteur du jeu. Il commença par les casinos de la cité thermale de Saratoga, où il s'était déjà implanté sous la férule de Rothstein, en association avec Frank Costello et Joe Adonis. Il paya grassement le gouverneur de Louisiane, Huey P. Long, pour que les mafieux new-yorkais puissent exploiter des hôtels-casinos à La Nouvelle-Orléans. À Las Vegas, il participa sans conviction aux opérations de Bugsy Siegel, et essaya sans succès d'éviter son exécution par le Syndicat. Lansky s'éteint d'un cancer en 1983, sans avoir jamais été en prison.
Francis Ford Coppola, dans le deuxième opus du parrain, représente Meyer Lansky par le personnage de Himan Roth.

Frank Costello:



Frank Costello était né en 1891 en Calabre ,en Italie. Sa famille s'installa aux Etats-Unis en 1895 et s'installa à New York. Il avait à peine 20 ans quand il rencontra Luciano , Lansky et Siegel. Les 4 hommes firent ensemble du trafic d'alcool pendant la prohibition et furent membres fondateurs du Syndicat Du Crime. C'est au cours des années 20 que Costello developpa son légendaire réseau d'appuis politiques. Après la prohibition , il se tourna vers le jeu , les machines à sous et les paris clandestins. Quand Luciano fut expulsé en 1946 , Costello prit en main la vieille Famille mafieuse new-yorkaise de Luciano. Il fut poursuivi et condamné pour fraude fiscale en 1956. Payant une caution , il fut libéré au bout de 11 mois. Peu après sa libération , le 2 mai 1957 , Costello se fit tirer dessus par Vincent Gigante alors qu'il rentrait chez lui. Il fut seulement éraflé , mais la police trouva sur lui la liste des bénéfices qu'il réalisait dans diverses opérations de jeu clandestin. Le 26 octobre , son meilleur soutien , Albert Anastasia , fut abattu à la demande de Vito Genovese. Costello accepta de prendre sa retraite , laissant la Famille Masseria-Luciano aux mains de Genovese. Frank Costello mourut en 1973.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×